Notre projet

Reconstruire Narbo Martius Grâce au virtuel

Depuis quelques décennies, on connaît mieux l’Histoire de cette cité disparue grâce à l’archéologie. Les fouilles archéologiques confirment l’importance de cette cité et fournissent suffisamment d’éléments pour la reconstruire en utilisant les technologies du virtuel Narbo Martius.

Notre projet bénéficie de la collaboration du plus grand spécialiste mondial de la restitution dans l’Antiquité, Jean-Claude Golvin.

Depuis 50 ans, cet archéologue, architecte et illustrateur renommé reconstitue les cités e l’Antiquité. Son savoir-faire est utilisée par les archéologues mais également les musées du monde entier, les éditeurs de livres et de magazines scientifiques et grand public, les producteurs de films documentaires pour la télévision et depuis quelques années les producteurs de jeux vidéo. Ainsi il vient de travailler pour la société Ubisoft et a réalisé les illustrations préparatoires au décors égyptiens du jeu vidéo « Assassin’s Creed Origins » et travaille sur ceux du prochain épisode de cette série mythique. Jean-Claude Golvin, de part son savoir expert à la fois en matière scientifique et médiatique, était la personne idéale pour concevoir sur le papier les reconstitutions nécessaire pour la reconstruction virtuelle de Narbo martius. Grâce à ces dessins, des monuments aussi imposants que le Capitole de la cité, le plus grand après celui de Rome, l’amphithéâtre ou les quartiers aux riches fresques murales (les plus belles avec celles de Pompéi et d’Herculanum), vont être édifié par le biais des logiciels 3D utilisés par notre équipe d’infographistes.


Virtua Narbo : visiter Narbo Martius

Virtua Narbo est l’application idéale permettant de se déplacer librement dans Narbo Martius au grès des déclinaisons envisagées (et en fonction du public ciblé).

> Utilisations pédagogiques et scientifiques

Un outil pédagogique évident

La ville antique est au programme des collégiens en France. L’intérêt de propose une visite virtuelle de la première capitale en Gaule a un intérêt évident !

Un outil pour les archéologues

VIRTUA NARBO est un formidable outil pour travailler sur une restitution de Narbo Martius qui peut évoluer au grès des recherches scientifiques en cours et à venir. Grâce à l’utilisation de casques immersifs, les archéologues pourront s’immerger dans la cité antique au début de notre ère et voir les vestiges restitués.

Durant notre travail préparatoire nous avons expérimentés ce genre de situation : Jean-Claude Golvin et les infographistes ont pu dialoguer avec un casque sur la tête. L’expérience a été effectuée également avec un archéologue, Raymond Sabrié, qui a pu ainsi visiter le site qu’il étudie depuis 50 ans, la maison à portiques du Clos de la Lombarde.

Démo vidéo :
https://youtu.be/vSkEoTm3WL8

> « Virtua Narbo / Tour » : La visite guidée

Virtua Narbo sera déclinée sous deux formes : visite et jeu.

Le choix sera possible après avoir passé l’introduction du jeu réalisée en images de synthèse.

Pour la première fois à notre connaissance, Virtua Narbo permettra de visiter dans son intégralité une cité romaine sans limitation de déplacements (tous les axes de circulation seront utilisables) et avec de nombreux lieux emblématiques accessibles.

Deux type de visite seront possibles : libre et accompagnée. Dans les deux cas, la visite se fera à hauteur d’homme, en mode immersif, avec la possibilité à tout moment d’afficher la map de l’ensemble de la cité pour se situer et également aller directement d’un lieu à l’autre afin d’éviter de trop longs déplacements.


Visite libre

Il est capital que cette visite permette d’apprendre tout en se baladant librement dans la cité.

La visite permettra d’accéder à des points d’informations (points d’intérêt) délivrant des commentaires sous différents supports médiatiques (textes historiques et anecdotes, photos, vidéo). Ces informations permettront notamment de voir des images des fouilles archivés par Passé Simple depuis 25 ans.

En fonction des moyens de production, durant la visite, l’utilisateur pourra assister à des scènes de vie et croiser des personnages anonymes ou historiques. Il pourra interagir et les questionner.


Visite accompagnée

A tout moment, l’utilisateur pourra servir de basculer dans le mode « visite accompagnée ». Il bénéficiera alors d’un guide.

En fonction des moyens de production, ce guide pourra apparaître à l’image sous la forme d’un personnage virtuel, une jeune adulte romaine en tenue d’époque virtuel (une personne qui guide les visiteurs) ou d’une actrice dans une fenêtre vidéo ou incrustée à l’image lors de phase d’arrêt, ou simplement en voix-off.


Liste des principaux lieux visitables (en dehors des phases de déplacements)

 

Une douzaine de secteurs seront accessibles à une visite détaillée

 

    • Le quartier résidentiel du Clos de la Lombarde
    • Le Capitole et le forum
    • l’Horreum
    • Le secteur du Vieux Pont et la Via Domitia
    • L’Amphithéâtre
    • Les entrepôts et les quais de marchandises
    • Un secteur des rempart
    • Une des nécropoles


> « Virtua Narbo / Game » : Le jeu / Serious game

Le décor réalisée pour la visite virtuelle sera un formidable terrain de jeu accessible au menu d’introduction de Narbo Virtua.

La première application ludique que nous allons créer est un “escape game” au niveau de la ville. Le joueur débute enfermé dans les galeries souterraines de l’horreum. Il a un temps limité pour comprendre la situation et effectuer les bonnes actions pour sortir de ce lieux. Ensuite il se retrouve sur le pont où il doit rencontrer un prêtre qui va lui donner une info importante. La troisième scène se passe aux abords de l’arène où il devra affronter un gladiateur qui vient de combattre. Celui ci lui révèle qu’il doit aller au Clos de la lombarde pour rencontrer un peintre célèbre venu en secret.